• Gabriel Meppert - Chapitre 1

    Note introductive: Plein Plein de fautes, faut pas trop y faire attention. (je n'ai jamais réglé mon problème avec l'orthographe depuis le primaire). Sinon cette histoire est un deal avec un autre bloggeur: un chapitre contre un chapitre.
    Bonne lecture. 

                                                 - Gabriel Meppert-

                                                      Chapitre I

    Une légère brise jouait avec ses cheveux. Une lumière un peu trop aveuglante s'attaquait à ses yeux. Gabriel se réveilla avec un mal de tête lancinant.

     Il ne comprenait pas tout, son cerveau fonctionnait au ralenti. Que faisait-il dans une ruelle ?
    Balançant la tête de droite à gauche, il refit le cours de sa soirée. De nombreuses boissons, une musique assourdissante, hier c'était son anniversaire. Hier il avait fait la fête jusqu'à plus soif.
    Le soleil était déjà haut dans le ciel, il devait se faire tard. Tout en se préparant mentalement à se faire engueuler par ses parents, Gabriel regarda sa montre. Quelque chose clochait : du sang.
    Il ne se souvenait pas s'être battu. En y regardant de plus près, sa chemise était maculée de sang. Là il ne comprenait plus rien du tout. Là il commençait à avoir peur. Il récupéra sa veste qui traînait par terre, l'enfila,  et cacha du mieux qu'il pu les tâches de sang.
    Mais que c'était-il passé ? Pourquoi n'arrivait-il pas à se souvenir ?
    Rentrer. Pour le moment c'était la seule idée logique que son cerveau brumeux arrivait à trouver. Rentrer, se doucher. Rentrer, s'engueuler avec ses parents.

    Tout en laissant ses pieds le guider jusqu'à chez lui, il se préparait à la dispute qui allait avoir lieu entre lui et ses parents « J'ai 22ans, je peux quand même fêter mon anniversaire sans vous avoir tout le temps sur le dos » nan, trop agressif pour son mal de tête.
    Et merde, il était déjà devant la porte de l'appartement.
    Bon allez, on prend son inspiration, on entre sans faire trop de bruit. Avec un peu de chance il les avait prévenu la veille. Maintenant on ouvre la porte et on fait face.
    Il s'était attendu à tout sauf ça. Des cris, un bonjour, un regard noir, sa mère l'étouffant ça oui, il avait prévu. Un appartement vide et délabré ; ça, son cerveau n'arrivait pas à le concevoir. Il ne s'était quand même pas planté d'adresse ? Il recula de quelques pas et regarda la porte. Non, c'était bien chez lui. Mais chez lui, il n'y avait pas des centimètres de poussières sur le sol. Chez lui, il y avait des meubles. Chez lui les fenêtres étaient entières et transparentes. Chez lui ce n'était pas comme ici. Il fit le tour des pièces, il alla dans sa chambre. Rien, vide, des murs blancs. Des taches brunes sur le sol. Non, il ne comprenait pas. Il s'apprêta à faire demi tour pour sortir quand il la vit entrer.
    Magnifique comme toujours, ses cheveux châtains lui arrivant au creux des épaules, le regard espiègle, à peine 16ans. Tout en se prenant une bière dans le frigo, elle lui a adressa un sourire : « Alors Gabriel, bonne soirée ? T'inquiètes, je ne dirais rien aux parents, et d'ici à ce qu'ils reviennent de leurs voyage, ils ne te poseront plus de questions » acheva-t-elle d'un clin d'œil.
    Elle était vraiment adorable, Ally Meppert, sa sœur.

    « t'en veux une ? » ajouta-t-elle en secouant sa bouteille de bière.
    Il acquiesça, et tout en récupérant la bouteille que sa sœur lui lançait, il remarqua, une nouvelle fois la tache de sang sur sa manche, il devait aller prendre une douche et vite.

    --------
    Hide.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :